Flèche hautFlèche bassic parvis magna / kenneth

 sic parvis magna / kenneth

Aller en bas 
En ligne
http://newyorkandchill.forumactif.com/t3493-soldier-keep-on-marchttp://newyorkandchill.forumactif.com/t189-votes-de-wyatt-calistahttp://newyorkandchill.forumactif.com/t1341-carte-de-fidelite-de-calista-vryzakis
Calista Vryzakis
mix all the ingredients and be the perfect milkshake-admin
mix all the ingredients and be the perfect milkshake-admin
Date d'emménagement : 25/08/2018
Messages : 2454
Factures payées : 1190
Avatar : Ana de Armas
Crédits : mine (avatar) ; .sassenach (signature) ; .sassenach&tumblr (gifs) ; VOCIVUS (icons)
Autres comptes : Wyatt, Iain & Tessa.
Pseudo / prénom : .sassenach (Amy)
NYAC :
Age : 30 ans.
Date de naissance : 24 janvier.
Nationalité / origines : Grecque de naissance, elle possède également des origines françaises par sa mère.
Pays d'origine :
A NY depuis : 2003.
Métier / études : Professeur d'Archéologie à Columbia. Également archéologue et chasseuse de trésors.
Logement : 429 Kent Avenue, dans un grand appartement en colocation avec Noor et Aspen.
Orientation sexuelle : Bisexuelle, elle n'est pas vraiment difficile.
Statut civil : Mère célibataire, légèrement - beaucoup - attirée par un certain homme.
Champ libre :
she's trouble
CALISTA AMERICA VRYZAKIS

For where love is, the speaking is unnecessary.


Ye are blood of my blood, and bone of my bone.


We are friends for life, hold that deep inside.


CALYPSO + JAMAL (5) + NOOR & ASPEN + LEXA + CASSIE + KENNETH + CASSANDRE + MOIRA + SAM + JAMAL (6) + BRAEDEN


# Ven 30 Nov 2018 - 12:05

〰️ sic parvis magna
──────── @KENNETH ROJAS & @CALISTA VRYZAKIS ────────
« Pas trop occupée ? » Abandonnant les documents sur lesquels je suis concentrée depuis je ne sais combien de temps, je lève le nez, croise le regard de Lee qui entre dans ma chambre d’hôtel. C’est loin d’être ce qu’on a connu lors de nos aventures passées : bien trop luxueux. On ne s’en plaint pas pour autant. Avoir une douche digne de ce nom et un lit parfait après une journée à crapahuter ici et là c’est toujours agréable. Je m’enfonce contre le dossier de mon fauteuil, celui près de la petite table basse de ma chambre et lui fais signe d’entrer. « Je me disais simplement qu’on devrait peut-être se séparer. Tu pourrais t’aventurer près de l’ancien monastère pendant que j’emmène Kenny avec moi au vieux cimetière. » Quatre jours à faire le tour de la ville depuis notre arrivée en Écosse et nous n’avons toujours rien trouvé de fiable. Je suis patiente, dans un métier pareil c’est mieux, mais j’ai toujours peur que quelqu’un découvre un indice avant moi. Les dernières informations que nous sommes parvenus à récolter nous mènent droit vers un vieux monastère en ruines tellement grand que ça nous prendrait des jours pour tout fouiller. Ce que nous n’avons pas. D’un simple mouvement de la tête, Lee accepte et je souris. De toute manière je n’ai jamais eu de mal à le faire céder. Il ne cesse de dire depuis des années que c’est moi le génie et que lui se contente de me sauver la peau … que ça soit littéralement ou en parvenant à négocier comme personne. « T’es certaine que le petit peut le faire ? » Il n’a pas besoin de développer plus pour que je saisisse ce qu’il sous-entend. Les ruines du monastère c’est une chose, mais accéder au cimetière ça ne va pas être une partie de plaisir. Beaucoup d’endroits se sont effondrés avec les années sans compter que si nous sommes sur la bonne piste, nous risquons de tomber sur des pièges. « J’ai confiance en lui. Et je devrais aller m’assurer qu’il ne dort pas encore comme une marmotte. On se retrouve au pub ce soir ? » Je demande en me levant. Les papiers rassemblés, je les range dans ma pochette imperméable attachée à ma ceinture. Nouveau mouvement positif de la tête de Lee et je considère pouvoir partir. La porte refermée derrière moi, je range précieusement la carte-clé de ma chambre et vais frapper à celle de Kenneth, un peu plus loin dans le couloir. Lorsqu’il ouvre, je lui adresse sans doute un sourire un peu trop joyeux. « J’espère que tu as bien dormi, tes muscles vont être particulièrement sollicités aujourd’hui. » Bon avec le matériel d’escalade qui nous attend sagement dans la voiture ça devrait être plus facile que ce que j’ai connu, mais j’aime bien le taquiner un peu.


In your eyes I know I'm home I'm free as a bird when I'm flying in your cage. I'm diving in deep and I'm riding with no brakes.
http://newyorkandchill.forumactif.com/t1329-es-imposible-que-te-http://newyorkandchill.forumactif.com/t264-vote-d-anton-kennethhttp://newyorkandchill.forumactif.com/t1404-carte-de-fidelite-de-kenneth-rojas
Kenneth Rojas
a cup of green tea is the answer to most problems-admin
a cup of green tea is the answer to most problems-admin
Date d'emménagement : 25/08/2018
Messages : 467
Factures payées : 398
Avatar : bailey sondag.
Crédits : lilousilver. (ava)
Autres comptes : anton, le papa pingouin (d. benjamin) et paco, l'accro aux sensations fortes (c. castro)
Pseudo / prénom : potatoe. (al)
Age : vingt ans.
Date de naissance : douze novembre.
Nationalité / origines : américano-guatémaltèque, autant pour les origines que pour la nationalité.
Pays d'origine :
A NY depuis : dix ans.
Métier / études : étudiant en archéologie.
Orientation sexuelle : les pêches sont des fruits exquis.
Statut civil : le coeur en vrac.

# Dim 16 Déc 2018 - 18:09

« T’es sûr Kenny ? Elle pose des questions… Tu veux pas lui dire ? » La voix de ma sœur ainée résonne au téléphone et je soupire, me laissant retomber en arrière sur le lit. Une bonne demi-heure qu’on discute, elle, ma deuxième sœur à ses côtés, et moi. De plein de choses, de changements notamment, comme mon déménagement. Ce sont mes sœurs qui s’en occupent. Si au début, tout se passait comme prévu et que les choses avançaient en toute discrétion, ce n’est désormais plus le cas. Parce qu'Ella, elle a vite remarqué qu’il y avait des choses qui avaient bougé, des objets qui avaient disparus et, forcément, elle est allée interroger mes sœurs. Ces dernières n’ont rien dévoilé sur mes intentions, d’où le sujet principal de cet appel. Fallait-il qu’elles gardent encore le secret ? « J’en suis sûr. Ne lui dites rien. » Je ne veux pas qu’elle soit au courant, je ne désire pas recevoir un appel ou un message de sa part. Je ne suis pas en capacité de lui fournir des explications et, me connaissant, je serais surtout capable de faire marche arrière. Sauf que je n’ai plus le choix. Il faut que je m’arrache à cette demeure familiale, que je m’arrache à elle, une fois pour toute. La côtoyer ne m’apportera rien de bon, je l’ai bien compris maintenant. « D’accord. Tu sais qu’on n’approuve pas forcément, mais on respecte ton choix. » Je sais bien qu’elles n’approuvent pas. Elles aiment beaucoup Ella, elles ont toujours été en adoration devant notre couple, mais elles ne savent pas ce qui s’est produit avant mon départ. Je n’ai pas eu la force, ni le courage de le raconter à qui que ce soit. La seule chose à savoir désormais, c’est que la fille que j’aime m’a brisé le cœur. Une seconde fois, et la dernière. Il n’y en aura plus d’autre, j’ai bien retenu la leçon cette fois. Passant une main sur mon front pour le masser, je me relève de mon lit et regarde rapidement l’horloge sur la table de chevet. Merde, il faut que je finisse de me préparer, Calista ne va plus trop tarder. « Je suis désolé, mais je vais devoir vous laisser. On s’appelle bientôt ? » Ça a toujours été comme ça. Qu’on soit dans la même ville ou à des milliers de kilomètres, j’ai ce besoin viscérale de les avoir au téléphone régulièrement. Notamment, lorsque je vais mal, comme actuellement. « Tu nous appelles dès que t’es disponible Kenny. On te fait des bisous, prend soin de toi, petit frère. On t’aime. » Un fin sourire vient étirer mes lèvres et je prononce dans un murmure : « Je vous aime aussi. » Mots à peine prononcés que je raccroche et m’attèle à finir mes préparatifs. Je ferme tout juste mon sac lorsque quelqu’un cogne à ma porte. Ça ne peut être qu’une seule personne et, en ouvrant la porte, je ne suis pas surpris d’y découvrir celle que je pensais. Calista. Je souris en retour à son sourire. « Comme un bébé. » Clairement, je n’ai pas eu de mal à m’endormir après la journée qu’on avait passée. Je me suis même effondré comme une masse tant j’étais épuisé. « Je récupère mon sac à dos et on peut y aller. » Aussitôt dit, aussitôt fait. Me voilà à refermer la porte de ma chambre, sac sur le dos, lâchant à la jeune femme : « Bah alors, tu traînes dis donc. Ça fait un moment que je suis prêt moi. » Je la taquine bien évidemment, tentative plutôt réussie pour me faire oublier ma tristesse et, surtout, pour zapper le stress qui commence à m’envahir. L’escalade, ce n’est pas mon fort, alors j’appréhende pas mal.
En ligne
http://newyorkandchill.forumactif.com/t3493-soldier-keep-on-marchttp://newyorkandchill.forumactif.com/t189-votes-de-wyatt-calistahttp://newyorkandchill.forumactif.com/t1341-carte-de-fidelite-de-calista-vryzakis
Calista Vryzakis
mix all the ingredients and be the perfect milkshake-admin
mix all the ingredients and be the perfect milkshake-admin
Date d'emménagement : 25/08/2018
Messages : 2454
Factures payées : 1190
Avatar : Ana de Armas
Crédits : mine (avatar) ; .sassenach (signature) ; .sassenach&tumblr (gifs) ; VOCIVUS (icons)
Autres comptes : Wyatt, Iain & Tessa.
Pseudo / prénom : .sassenach (Amy)
NYAC :
Age : 30 ans.
Date de naissance : 24 janvier.
Nationalité / origines : Grecque de naissance, elle possède également des origines françaises par sa mère.
Pays d'origine :
A NY depuis : 2003.
Métier / études : Professeur d'Archéologie à Columbia. Également archéologue et chasseuse de trésors.
Logement : 429 Kent Avenue, dans un grand appartement en colocation avec Noor et Aspen.
Orientation sexuelle : Bisexuelle, elle n'est pas vraiment difficile.
Statut civil : Mère célibataire, légèrement - beaucoup - attirée par un certain homme.
Champ libre :
she's trouble
CALISTA AMERICA VRYZAKIS

For where love is, the speaking is unnecessary.


Ye are blood of my blood, and bone of my bone.


We are friends for life, hold that deep inside.


CALYPSO + JAMAL (5) + NOOR & ASPEN + LEXA + CASSIE + KENNETH + CASSANDRE + MOIRA + SAM + JAMAL (6) + BRAEDEN


# Mar 18 Déc 2018 - 19:54

〰️ sic parvis magna
──────── @KENNETH ROJAS & @CALISTA VRYZAKIS ────────
Ce genre d’expédition, d’aventure, ça a toujours le même effet sur moi : je suis excitée comme une puce et parfois légèrement imprudente – mais pas trop. Celle-ci est pire que les autres. J’en ai vu des merveilles, certaines que je n’ai pas pu prouver une fois de retour aux Etats-Unis mais à chaque fois ça a le même goût. La première découverte, j’avais bêtement pensé que mon désir de me lancer à corps perdu dans l’aventure diminuerait. En réalité, ça n’a fait qu’augmenter. Libertalia, je sais que je serais heureuse de la trouver mais je sais aussi que ça ne sera pas ma dernière recherche. Il y aura toujours un trésor ou une cité perdue capable d’attirer mon attention. Capable de me mettre dans une merde pas possible aussi. En général, j’évite d’y attirer trop de monde avec moi. Quitte à tomber, je préfère le faire seule, mais … je sais aussi que je ne suis pas la seule passionnée et qu’il vaut mieux que je couvre les arrières d’une personne qui, de toute manière, se lancera dans l’aventure avec ou sans mon aval. Cette personne c’est Kenny. Je sais qu’il meurt d’envie d’être l’aventurier que nous voulons tous être. Je me reconnais en lui et je m’en voudrais de le mettre sur la touche. Alors je l’ai emmené avec moi pour être certaine qu’il ne fasse pas une connerie. Devant sa porte, attendant qu’il m’ouvre, je réfléchis à ce que je pourrais oublier avant notre départ et je refais la check-list mentalement. « Bien. Très bien. » Je lui réponds lorsqu’il m’affirme avoir dormi comme un bébé. C’est une bonne chose et je l’attends tandis qu’il prend son sac et me passe devant, me taquinant au passage. « Fais le malin, va. » Les yeux levés au ciel, je le rattrape jusqu’au tout-terrain que nous louons pour notre petite expédition. « Je t’annonce qu’on va faire en équipe divisée aujourd’hui. » Assise côté droit, derrière le volant, je montre le talkie-walkie entre nos deux sièges. « Lee sera à l’ancien monastère pendant qu’on va inspecter le vieux cimetière. » Tête tournée vers l’arrière, je fais reculer la voiture et quitte le parking de notre hôtel. « Je lui ai laissé la tâche la plus facile parce que nous … on va avoir du chemin et de l’escalade à faire. Tu te sens prêt ? » Sourire en coin, j’aime le taquiner sur son côté pas très doué pour l’escalade mais en réalité je ne fais non plus la maligne. Pratiquement deux ans que je n’ai pas vraiment escaladé – hormis les murs de la salle de sport – autant dire que j’ai un peu peur d’être rouillée même si je n’en montre rien.


In your eyes I know I'm home I'm free as a bird when I'm flying in your cage. I'm diving in deep and I'm riding with no brakes.
http://newyorkandchill.forumactif.com/t1329-es-imposible-que-te-http://newyorkandchill.forumactif.com/t264-vote-d-anton-kennethhttp://newyorkandchill.forumactif.com/t1404-carte-de-fidelite-de-kenneth-rojas
Kenneth Rojas
a cup of green tea is the answer to most problems-admin
a cup of green tea is the answer to most problems-admin
Date d'emménagement : 25/08/2018
Messages : 467
Factures payées : 398
Avatar : bailey sondag.
Crédits : lilousilver. (ava)
Autres comptes : anton, le papa pingouin (d. benjamin) et paco, l'accro aux sensations fortes (c. castro)
Pseudo / prénom : potatoe. (al)
Age : vingt ans.
Date de naissance : douze novembre.
Nationalité / origines : américano-guatémaltèque, autant pour les origines que pour la nationalité.
Pays d'origine :
A NY depuis : dix ans.
Métier / études : étudiant en archéologie.
Orientation sexuelle : les pêches sont des fruits exquis.
Statut civil : le coeur en vrac.

# Jeu 3 Jan 2019 - 23:14

« Moi ? Faire le malin ? Ce n’est clairement pas mon genre. » Que je dis, malicieusement. Ce qu’il y a bien avec Calista, c’est que je peux la taquiner comme bon me semble, sans que ça la dérange. L’esprit est bon enfant entre nous et, quand bien même je devrais la voir comme un professeur ou un mentor, je la vois surtout comme une amie ou une troisième grande soeur. Les choses sont bien plus simples et faciles ainsi entre nous. Tant mieux, dans un sens, ça m’évacue l’esprit de tout ce qui me rend triste. Le simple fait de partir en fouille avec elle me rend déjà plus joyeux. Tellement que je ne l’attends pas pour rejoindre la voiture, la jeune femme me rattrapant en route vers le véhicule. Forcément, je remarque bien vite que nous ne sommes que deux et que le troisième mousquetaire de la troupe a disparu. Mais pas le temps de questionner Calista, cette dernière m’explique rapidement que l’équipe est divisée aujourd’hui lorsqu’on s’installe sur nos sièges. Je fronce légèrement les sourcils, attendant des précisions qui arrivent juste après. Et ce qu’elle ajoute ensuite me fait rire. « Je suis prêt, oui. Je me suis entraîné avant de venir, mais pas sur les murs des immeubles, je te rassure. » Une petite taquinerie à nouveau, une petite référence à l’une de nos conversations à la bibliothèque de Williamsburg. Eh oui, moi le non sportif, je suis allé prendre quelques cours d’escalade. Je ne tiens pas à mourir lors d’une de nos fouilles en soit, alors ça m’a semblé judicieux, la dernière fois ayant été assez explicite sur mes capacités de grimpeurs -et j’ai surtout failli m’aplatir comme une crêpe aux pieds d’une falaise-. « Et toi, t’es prête ? » Je tourne la tête dans sa direction, en attente d’une réponse de sa part. Après tout, elle aussi va devoir escalader et peut-être bien qu’elle appréhende un peu. Je n’en sais trop rien, ce n’est pas le genre à se plaindre ou à se défiler pour une simple crainte. « Ça fait bizarre d’aller fouiller dans un cimetière. » Dis-je ensuite, haussant un sourcil. Faire des fouilles a pour finalité bien souvent de se retrouver avec des ossements, mais dans des endroits spécifiques et dans un but bien précis. Chercher dans un cimetière et tomber sur les os de la mamie Suzette du moyen-âge, ça fait un peu moins rêvé dans le métier. Mais bon, je mets ça de côté puisque, ces fouilles, elles ont pour but de nous faire dénicher un trésor. Et puis, mamie Suzette, on pourra lui payer une tombe plus décente plus tard en dédommagement. Bien qu’elle ne nous réclamera rien, vu son état de santé actuel.
En ligne
http://newyorkandchill.forumactif.com/t3493-soldier-keep-on-marchttp://newyorkandchill.forumactif.com/t189-votes-de-wyatt-calistahttp://newyorkandchill.forumactif.com/t1341-carte-de-fidelite-de-calista-vryzakis
Calista Vryzakis
mix all the ingredients and be the perfect milkshake-admin
mix all the ingredients and be the perfect milkshake-admin
Date d'emménagement : 25/08/2018
Messages : 2454
Factures payées : 1190
Avatar : Ana de Armas
Crédits : mine (avatar) ; .sassenach (signature) ; .sassenach&tumblr (gifs) ; VOCIVUS (icons)
Autres comptes : Wyatt, Iain & Tessa.
Pseudo / prénom : .sassenach (Amy)
NYAC :
Age : 30 ans.
Date de naissance : 24 janvier.
Nationalité / origines : Grecque de naissance, elle possède également des origines françaises par sa mère.
Pays d'origine :
A NY depuis : 2003.
Métier / études : Professeur d'Archéologie à Columbia. Également archéologue et chasseuse de trésors.
Logement : 429 Kent Avenue, dans un grand appartement en colocation avec Noor et Aspen.
Orientation sexuelle : Bisexuelle, elle n'est pas vraiment difficile.
Statut civil : Mère célibataire, légèrement - beaucoup - attirée par un certain homme.
Champ libre :
she's trouble
CALISTA AMERICA VRYZAKIS

For where love is, the speaking is unnecessary.


Ye are blood of my blood, and bone of my bone.


We are friends for life, hold that deep inside.


CALYPSO + JAMAL (5) + NOOR & ASPEN + LEXA + CASSIE + KENNETH + CASSANDRE + MOIRA + SAM + JAMAL (6) + BRAEDEN


# Dim 6 Jan 2019 - 16:34

〰️ sic parvis magna
──────── @KENNETH ROJAS & @CALISTA VRYZAKIS ────────
Je lève les yeux au ciel et ne crois pas un mot sortant de la bouche de Kenny. Evidemment qu’il fait le malin, il a toujours été comme ça. Ce qui ne me dérange absolument pas, je dois l’admettre. Je n’ai jamais pris les choses très au sérieux moi non plus. Je préfère de loin la plaisanterie, ça détend tout le monde et – par moment – ça aide à se sortir d’une mauvaise passe. Je ne compte même plus le nombre de fois où j’ai sorti une connerie plus grosse que moi et que ça a suffi à perturber assez longtemps une personne pour que je puisse filer à l’Anglaise. Kenneth, il devrait pouvoir s’en sortir à l’avenir avec ce petit côté de sa personnalité. Détail que je préfère ne pas lui donner, pas pour le moment du moins. Plus ou moins concentrée sur la route – et particulièrement sur le fait de conduire du bon côté – un rire m’échappe. « T’inquiète pas, je m’attendais pas à ce que tu te transformes en Spiderman de toute manière. » Quoi que, à bien y réfléchir, ça pourrait être pratique … qu’il ait ses pouvoirs et non pas qu’il se balade sur les murs des immeubles de New York en collants. La question m’étant retournée, je tourne brièvement la tête vers lui. « On va dire que oui. J’espère honnêtement que c’est comme le vélo, je suis un peu rouillée. Le mur de la salle de sport c’est pas vraiment suffisant pour me garder en forme. » Mais ça devrait le faire, je n’en doute pas un instant. Et puis j’ai sans doute connu pire comme situation qu’un mauvais départ en escalade. D’autant que cette fois nous avons du matériel qui devrait pas mal nous aider. « Tu trouves ? » Je demande dès qu’il me dit trouver étrange de fouiller un cimetière. « u n’imagines même pas ce que tu peux trouver dans une tombe. » Des indices ou autre, ça donne toujours des pistes lorsqu’on sait où chercher. « Il faut qu’on parvienne à trouver celle d’Henry Avery … Ça pourrait nous donner des pistes, après tout il a fondé Libertalia. » Sauf que personne n’est parvenu à trouver sa tombe jusqu’à présent. A vrai dire, peu sont ceux à savoir où il est véritablement mort, mais je reste persuadée que nous sommes sur la bonne voie.


In your eyes I know I'm home I'm free as a bird when I'm flying in your cage. I'm diving in deep and I'm riding with no brakes.
http://newyorkandchill.forumactif.com/t1329-es-imposible-que-te-http://newyorkandchill.forumactif.com/t264-vote-d-anton-kennethhttp://newyorkandchill.forumactif.com/t1404-carte-de-fidelite-de-kenneth-rojas
Kenneth Rojas
a cup of green tea is the answer to most problems-admin
a cup of green tea is the answer to most problems-admin
Date d'emménagement : 25/08/2018
Messages : 467
Factures payées : 398
Avatar : bailey sondag.
Crédits : lilousilver. (ava)
Autres comptes : anton, le papa pingouin (d. benjamin) et paco, l'accro aux sensations fortes (c. castro)
Pseudo / prénom : potatoe. (al)
Age : vingt ans.
Date de naissance : douze novembre.
Nationalité / origines : américano-guatémaltèque, autant pour les origines que pour la nationalité.
Pays d'origine :
A NY depuis : dix ans.
Métier / études : étudiant en archéologie.
Orientation sexuelle : les pêches sont des fruits exquis.
Statut civil : le coeur en vrac.

# Sam 12 Jan 2019 - 23:03

Je ris lorsque Calista me parle d’une transformation en Spiderman. Il est vrai qu’un type avec de tels pouvoirs aurait été très utile aujourd’hui. Bien plus profitable que ce que je peux apporter moi. « Ça m’aurait bien plût, pourtant. Marcher sur les murs et les toits, tirer des fils de ses poignets pour se déplacer, ça fait rêver... Sauf la tenue moulante. » Je grimace. Non, ça me tente moins le costume par contre. Me balader en collant bien moulant n’a jamais fait partit des choses que j’ai envie de faire dans ma vie. Même pas pour juste tester ce que ça fait, et je m’efforce de ne pas m’imaginer dans cet accoutrement. Pour ce faire, je questionne mon amie sur ce qu’il en est pour elle et sa réponse me fait doucement rire. « Tu sais que pour rassurer les gens, tu n’es vraiment pas très douée ? » Clairement, non, elle ne l’est pas du tout. Mais bon, au moins, elle ne ment pas et c’est ce que j’aime énormément avec elle. Son honnêteté est réellement appréciable, même si c’est pour faire autre chose que me rassurer sur le coup. J’écoute la demoiselle commenter sur le côté bizarre de la chose et hoche docilement la tête. Je crois que je peux imaginer oui. C’est autre chose que je ne peux pas. « Je me suis jamais imaginé en train de fouiller une tombe, en réalité. » Qui pourrait songer à ça ne serait-ce qu’une fois ? Ce n’est clairement pas un rêve de gamin. « Mais je te promets d’être compétent quand même et de m’y mettre à fond. » Que j’ajoute rapidement. Je suis motivé malgré tout, et je ne veux pas qu’elle pense une seule seconde que je vais me dégonfler. Si dans la vie de tous les jours, je suis le mec le moins aventurier, lorsque ça concerne des fouilles, je sais me surpasser. Calista commence à parler de trouver la tombe d’Henry, endroit qui n’a jamais été découvert par une seule autre personne. Un truc qui m’a toujours laissé songeur et sans y réfléchir bien plus, je finis par lâcher : « Et s’il s’était fait enterrer sous un autre nom ? Un pseudonyme que seuls ses proches avaient connaissance, pour que personne d’autre ne puisse trouver son caveau ? » Ce n’est qu’une des nombreuses hypothèses qui me passe en tête. Ça serait tellement possible en fin de compte, ce mec est quand même le fondateur de Libertalia, l’un des plus grands mystères que ce monde peut compter.
En ligne
http://newyorkandchill.forumactif.com/t3493-soldier-keep-on-marchttp://newyorkandchill.forumactif.com/t189-votes-de-wyatt-calistahttp://newyorkandchill.forumactif.com/t1341-carte-de-fidelite-de-calista-vryzakis
Calista Vryzakis
mix all the ingredients and be the perfect milkshake-admin
mix all the ingredients and be the perfect milkshake-admin
Date d'emménagement : 25/08/2018
Messages : 2454
Factures payées : 1190
Avatar : Ana de Armas
Crédits : mine (avatar) ; .sassenach (signature) ; .sassenach&tumblr (gifs) ; VOCIVUS (icons)
Autres comptes : Wyatt, Iain & Tessa.
Pseudo / prénom : .sassenach (Amy)
NYAC :
Age : 30 ans.
Date de naissance : 24 janvier.
Nationalité / origines : Grecque de naissance, elle possède également des origines françaises par sa mère.
Pays d'origine :
A NY depuis : 2003.
Métier / études : Professeur d'Archéologie à Columbia. Également archéologue et chasseuse de trésors.
Logement : 429 Kent Avenue, dans un grand appartement en colocation avec Noor et Aspen.
Orientation sexuelle : Bisexuelle, elle n'est pas vraiment difficile.
Statut civil : Mère célibataire, légèrement - beaucoup - attirée par un certain homme.
Champ libre :
she's trouble
CALISTA AMERICA VRYZAKIS

For where love is, the speaking is unnecessary.


Ye are blood of my blood, and bone of my bone.


We are friends for life, hold that deep inside.


CALYPSO + JAMAL (5) + NOOR & ASPEN + LEXA + CASSIE + KENNETH + CASSANDRE + MOIRA + SAM + JAMAL (6) + BRAEDEN


# Dim 27 Jan 2019 - 21:37

Dieu que l’aventure m’a manqué ! Je ne peux pas réellement dire avoir ça dans le sang. Mes parents n’ont jamais été de ce genre. Seul mon père aimait voguer sur la mer Méditerranée mais ça s’arrêtait là. Moi, j’ai toujours vu la vie comme une grande histoire, une odyssée en quelque sorte. Les années n’ont pas fait disparaître ce besoin d’aller toujours plus loin, de me surpasser et parfois même de me mettre en danger. J’aime l’adrénaline et à voir à quel point je suis excitée à l’idée de crapahuter dans un vieux cimetière, je sais que c’est encore le cas. « Quoi ? T’aime pas le collant moulant ? Roh je suis déçue. » Je me fous de sa gueule, royalement, mais c’est trop tentant et je sais que Kenny ne va pas être vexé pour ça. Sans parler que ça se comprend. Je serais un gars, me balader en collant ne serait pas réellement mon délire. Et mon rire résonne encore dans l’habitacle de la voiture avec une petite grimace. « On me l’a déjà dit, oui. Quand je peux éviter de mentir, je le fais. » Enfin, de toute manière je ne nous mettrais pas en danger. L’équipement est là pour ça, pour assurer nos arrières même si je ressentirai plus de fierté si j’étais capable d’escalader comme avant. « C’est sûr que c’est pas l’aspect le plus attrayant du job. Enfin, certaines tombes sont vraiment impressionnantes. Les tombeaux Maya et Inca par exemple … » Des beautés pour certains et j’en garde de très bons souvenirs. Des mauvais aussi, comme des bestioles que j’ai pu rencontrer. Ça j’évite d’en parler à Kenneth. « J’ai jamais douté de toi, tu sais. T’es pas mon meilleur élève pour rien. » Je ne dis pas ça à la légère. J’ai beaucoup d’étudiants passionnés et bons. Vraiment beaucoup, mais Kenny il surpasse les autres et j’adore travailler avec lui. La ville laissant place à la nature de l’Écosse et aux routes moins bien entretenues, j’écoute son interrogation sans me déconcentrer. « Benjamin Bridgeman, a.k.a Long Ben. J’y ai aussi pensé. » J’affirme en posant brièvement un regard sur mon voisin. « Je pense comme toi. Il n’aurait pas pris le risque de se faire enterrer avec son véritable nom, il était trop malin pour ça. Mais je doute qu’on trouve son corps, je pense à une énigme. Je ne suis même pas certaine qu’il soit enterré là, quelque chose me dit que sa dépouille ne sera jamais retrouvée. » Ou peut-être que si … à Libertalia justement mais pour ça, il faut que nous parvenions à la trouver et nous en sommes pas même à la moitié de nos recherches.


In your eyes I know I'm home I'm free as a bird when I'm flying in your cage. I'm diving in deep and I'm riding with no brakes.
http://newyorkandchill.forumactif.com/t1329-es-imposible-que-te-http://newyorkandchill.forumactif.com/t264-vote-d-anton-kennethhttp://newyorkandchill.forumactif.com/t1404-carte-de-fidelite-de-kenneth-rojas
Kenneth Rojas
a cup of green tea is the answer to most problems-admin
a cup of green tea is the answer to most problems-admin
Date d'emménagement : 25/08/2018
Messages : 467
Factures payées : 398
Avatar : bailey sondag.
Crédits : lilousilver. (ava)
Autres comptes : anton, le papa pingouin (d. benjamin) et paco, l'accro aux sensations fortes (c. castro)
Pseudo / prénom : potatoe. (al)
Age : vingt ans.
Date de naissance : douze novembre.
Nationalité / origines : américano-guatémaltèque, autant pour les origines que pour la nationalité.
Pays d'origine :
A NY depuis : dix ans.
Métier / études : étudiant en archéologie.
Orientation sexuelle : les pêches sont des fruits exquis.
Statut civil : le coeur en vrac.

# Dim 10 Fév 2019 - 17:18

Elle se fout de moi et j’en ris. « J’ai une tête à porter un collant moulant ? » Je lui demande avec un air amusé sur le visage, avant de froncer légèrement les sourcils et d’ajouter rapidement : « Non, ne réponds pas. » La connaissant, elle serait capable de me dire que oui, j’en ai bien une, juste pour me taquiner. Ça ira, je vais me passer de ça pour le coup et, bien heureusement, je me suis rattrapé à temps. « C’est une bonne chose. » Je lui souris, je le pense vraiment. Les personnes franches sont de plus en plus rare de nos jours, et je suis bien ravi qu’elle, elle le soit toujours avec moi. Je préfère largement ça qu’un mensonge sur la dangerosité de la chose qu’on va entreprendre. « C’est bête, mais visiter les tombeaux Maya et Inca me dérangent moins. Pourtant, des gens y ont aussi été enterrés, mais ça me parait moins... réel. » Je grimace légèrement. Ces tombeaux-là remontent à des siècles, il n’y a sûrement plus de traces de reste humain, pas comme dans les tombes actuelles. C’est ce point-là avec lequel je me sens le moins à l’aise, mais comme je le dis à la jeune femme, je vais assurer, je vais me surpasser. Il ne faudrait pas qu’elle regrette de m’avoir choisi comme binôme pour cette quête et ce qu’elle me dit me met à nouveau en confiance. « Et toi, t’es la meilleure prof qu’on puisse rêver d’avoir, et de très loin. » J’étais déjà un passionné d’architecture avant d’arriver à l’université, mais ça n’a fait que s’intensifier grâce à Calista et à la passion qu’on lit dans ses yeux quand elle évoque ses découvertes et ses différents voyages. Je ne pouvais décidément pas rater une telle expérience dans ma jeunesse, et ça ne pourra qu’être une bonne chose pour développer mes connaissances. Mes pensées sont d’ailleurs constamment à l’affût, en quête du moindre indice qui me ferait cogiter un peu plus sur le sujet, comme maintenant. Tellement que je fais part à la brune d’une idée qui m’a traversé l’esprit bien de fois depuis notre arrivée ici. Je suis fortement rassuré lorsqu’elle déclare y avoir pensé elle aussi, argumentant ensuite sur ce qu’elle a en tête. « Il y aura forcément une énigme, ça ne serait pas digne de Benjamin Bridgeman s’il n’y en avait pas une. » Ça en est presque même trop évident, mais pas le temps de cogiter un peu plus puisqu’elle se gare, face au chemin qui nous conduira à ce fameux cimetière. « C’est partit. » Je sors du véhicule et chope mon sac à dos, ainsi que les cordes, puis suit Calista qui ouvre la marche. Ce n’est clairement pas une mauvaise idée, je risquerais de me tromper en passant devant.
En ligne
http://newyorkandchill.forumactif.com/t3493-soldier-keep-on-marchttp://newyorkandchill.forumactif.com/t189-votes-de-wyatt-calistahttp://newyorkandchill.forumactif.com/t1341-carte-de-fidelite-de-calista-vryzakis
Calista Vryzakis
mix all the ingredients and be the perfect milkshake-admin
mix all the ingredients and be the perfect milkshake-admin
Date d'emménagement : 25/08/2018
Messages : 2454
Factures payées : 1190
Avatar : Ana de Armas
Crédits : mine (avatar) ; .sassenach (signature) ; .sassenach&tumblr (gifs) ; VOCIVUS (icons)
Autres comptes : Wyatt, Iain & Tessa.
Pseudo / prénom : .sassenach (Amy)
NYAC :
Age : 30 ans.
Date de naissance : 24 janvier.
Nationalité / origines : Grecque de naissance, elle possède également des origines françaises par sa mère.
Pays d'origine :
A NY depuis : 2003.
Métier / études : Professeur d'Archéologie à Columbia. Également archéologue et chasseuse de trésors.
Logement : 429 Kent Avenue, dans un grand appartement en colocation avec Noor et Aspen.
Orientation sexuelle : Bisexuelle, elle n'est pas vraiment difficile.
Statut civil : Mère célibataire, légèrement - beaucoup - attirée par un certain homme.
Champ libre :
she's trouble
CALISTA AMERICA VRYZAKIS

For where love is, the speaking is unnecessary.


Ye are blood of my blood, and bone of my bone.


We are friends for life, hold that deep inside.


CALYPSO + JAMAL (5) + NOOR & ASPEN + LEXA + CASSIE + KENNETH + CASSANDRE + MOIRA + SAM + JAMAL (6) + BRAEDEN


# Lun 11 Fév 2019 - 16:03

Pourquoi faut-il que Kenneth me connaisse aussi bien ? Je n’ai pas le temps de répondre à sa question qu’il m’interdit de le faire. Il a deviné. Il sait que j’aurais répondu qu’il a bien une tête à porter des collants. Ce n’est pas vrai mais la perspective de l’emmerder aurait été trop belle pour la manquer. Il ne m’en laisse même pas l’occasion ce chieur. Je me contente de sourire, ça devrait lui donner une idée de ce que j’aurais répliqué s’il m’en avait laissé l’occasion. Ceci dit, avoir les pouvoirs de Peter Parker je ne serais pas contre. Ça me serait bien utile dans diverses situations, dommage qu’ils n’appartiennent qu’au domaine de la fiction. « Je vois ce que tu veux dire. » Dis-je. Que ce soit le peuple maya ou le peuple incas, ils ont vécu il y a si longtemps que leur existence semble appartenir à des mythes, des légendes. Des tombeaux en Écosse, en revanche, c’est trop récent pour avoir ce même aspect mythique. « Rassure-toi, aucun squelette ne te sautera à la gorge. Si ça arrive, je m’occuperai de te protéger mon jeune padawan. » Je préfère tout de même me dire que je n’aurais pas à faire usage de la force dans nos fouilles en Écosse. J’aime assez le calme de mes dernières fouilles, l’idée de tomber sur des fous et des mercenaires j’aime autant éviter. « Merci. » Les joues en feu, je souris comme une idiote, touchée par les paroles de Kenny. Je n’essaye pas d’être le professeur bon pote avec ses élèves, c’est dans ma nature. Je ne suis pas une personne méchante et je suis bien assez passionnée pour partager avec mes élèves. Je connais les limites, mais tant qu’on ne me force pas à devenir méchante je ne le suis pas. Et Kenny, je l’adore dans tous les cas. « C’est plus que certain, on va éviter de rentrer en morceaux par contre. » Je n’ai pas envie que la famille du brun me tue … ou même de ne pas rentrer moi-même en vie. Avec nos deux cerveaux, on devrait s’en sortir. La voiture garée près du sentier menant au cimetière, je sors d’un bond, attrape mon sac à dos et vérifie avoir bien tout ce dont nous aurons besoin. Passant devant l’étudiant, je lui fais signe de la tête de me suivre. « Donc la cathédrale est là-bas. » Mon index pointée dans une direction, je regarde la vieille carte que j’ai déniché dans les archives de la ville puis donne un coup de tête vers une autre direction. « L’ancien cimetière par-là. » Excentré, au moins je suis sûre qu’on ne devrait pas faire une mauvaise rencontre. Carte repliée, je reprends ma marche d’un pas décidé.


In your eyes I know I'm home I'm free as a bird when I'm flying in your cage. I'm diving in deep and I'm riding with no brakes.
Contenu sponsorisé

#

 Sujets similaires
-
» Starsky et Hutch
» Les Unirversitées Normandes... se Réunifient.
» Inauguration du Mémorial de Bruneval
» Why are you torturing me ? | Kenneth & Abigaïl |

NEW YORK AND CHILL :: Connect to Elsewhere :: the world is mine+
Sauter vers :