Flèche hautFlèche basIt's been a long time (rafe)

 It's been a long time (rafe)

Aller en bas 
http://newyorkandchill.forumactif.com/t832-kara-mamma-miahttp://newyorkandchill.forumactif.com/t1100-votes-de-karahttp://newyorkandchill.forumactif.com/t904-carte-de-fidelite-de-kara-helvar
Kara Helvar
a cup of green tea is the answer to most problems
a cup of green tea is the answer to most problems
Date d'emménagement : 03/08/2018
Messages : 731
Factures payées : 469
Avatar : Zoey Deutch
Crédits : tearsflight (ava) beylin (signature)
Autres comptes : Daisy Moran
Pseudo / prénom : Eloïse
NYAC :
You see what I want you to see

It's been a long time (rafe) Tumblr_n68l6dCT8d1sq9grro2_250
Age : 25 ans
Date de naissance : un 31 décembre
Nationalité / origines : Américaine apparemment
Pays d'origine : It's been a long time (rafe) Flag-for-united-states_1f1fa-1f1f8
A NY depuis : toujours
Métier / études : serveuse dans une pizzeria et pickpocket à ses heures perdues
Logement : en coloc avec Warner
Orientation sexuelle : hétérosexuelle
Statut civil : sans attache
Champ libre : It's been a long time (rafe) 1546025266-2byi6zei-o


# Lun 11 Fév - 22:55

Kara continuait à reprendre sa vie en main, depuis qu’elle avait aménagé avec Warner c’était comme si tout le monde la poussait à se bouger enfin le derrière et sortir de la vie un peu pourrie qu’elle s’était construit. Il y avait eu Warner qui l’avait poussée à reprendre ses études, puis Rafe l’avait surprise en train de voler quelqu’un ce qui l’avait poussé à faire la même chose à demi mot et enfin elle venait de découvrir qu’elle avait une demi-soeur. Elle ne devait rien à Aspen mais elle voulait bien s’entendre avec elle et lui laisser une bonne impression ce qui ne serait pas du tout le cas si elle apprenait que Kara était une pickpocket professionnelle. C’est pour toutes ses raisons qu’elle venait de débuter un travail de serveuse dans une pizzeria, ce qui ne l’empêchait de continuer à se servir dans les portefeuilles des gens de temps en temps. On ne pouvait pas chasser les vieilles habitudes comme ça. Dans tous les cas, sa vie avait bien changé ces derniers mois et elle avait éprouvé le besoin d’en parler à Rafe. Il était une des personnes qui la connaissait le mieux et elle savait qu’il comprendrait tout ce par quoi elle passait. Notamment, le fait d’avoir à s’attacher à une nouvelle famille. Mais le problème c’est qu’il ne répondait pas quand elle l’appelait, elle avait tenté plusieurs fois et à chaque fois elle tombait sur la messagerie. Cela commençait à l’inquiéter sérieusement et sur un coup de tête, alors qu’elle n’avait rien de prévu elle décida de se rendre chez lui pour vérifier de ses propres yeux qu’il allait bien. Il ne vivait pas très loin de chez elle, aussi elle se rendit à pied jusqu’à la maison qu’il habitait. Elle espérait qu’il serait là, même s’il lui disait qu’il ne pouvait pas lui parler. Au moins, elle serait fixée et saurait qu’elle n’a pas à s’inquiéter pour lui, il avait une vie très occupée après tout. Une fois devant la porte elle frappa, attendant qu’on vienne lui ouvrir.

@Rafe Hollins


Use your smile
to change the world
don't let the world change your smile
En ligne
http://newyorkandchill.forumactif.com/t217-rafe-be-your-own-anchhttp://newyorkandchill.forumactif.com/t3765-votes-de-rafe-oscar-lisa#90476http://newyorkandchill.forumactif.com/t244-carte-de-fidelite-de-rafe-hollins
Rafe Hollins
expresso on the go, it's already time to go
expresso on the go, it's already time to go
Date d'emménagement : 25/07/2018
Messages : 8271
Factures payées : 420
Avatar : bob morley.
Crédits : @sweet poison (avatar), tumblr (gifs), coldplay (lyrics).
Autres comptes : lisa jennings (mrs padalecki), oscar parrish (the flash).
Pseudo / prénom : MARY-W./marie.
NYAC : It's been a long time (rafe) BdLVFASk_o
Age : trente-trois ans.
Date de naissance : le 28 août.
Nationalité / origines : il est américain, ses papiers sont en règle, pas besoin d's'inquiéter. quant à ses origines, elles sont inconnues du côté d'son père et sa mère biologique, elle est brésilienne.
Pays d'origine : It's been a long time (rafe) Flag-for-brazil_1f1e7-1f1f7
A NY depuis : il y est né, ici c'est chez lui, n'en déplaise à ceux qui ne l'voudraient pas.
Métier / études : il est employé dans une entreprise de bâtiment; maçonnerie, peinture, électricité, plomberie, il touche à tout.
Logement : #556 rodney street, south williamsburg (nyc) avec pour seul coloc son chien. un chien loup qui, comme lui, préfère l'évasion à new york.
Orientation sexuelle : hétérosexuel, il n's'est jamais posé la question plus loin qu'son attirance pour les femmes.
Statut civil : célibataire, dans l'genre à pas s'engager. l'amour, c'est chiant, ça fait mal au coeur et on a du mal à tourner la page.
Champ libre :
It's been a long time (rafe) Tumblr_inline_po0imx5pqV1rlxi6w_540 It's been a long time (rafe) Tumblr_inline_po0immGhmy1rlxi6w_540

sujets en cours

(1) W/LEAH + (2) W/CASSIE + (3) W/EMIL + (4) W/ASTERIA + (5) W/KARA + (6) W/ASTERIA + (7) W/ASTERIA (uc)... [■■■■■■] 0/6 rp libre

☆☆☆
relations

AMALIYA MONTGOMERY [UC]
ASTERIA DRAKE [1, 2, 3, 4, 5, 6, 7]
CALYPSO KOSTAS [UC]
CASSIE RHODES [1, 2]
DAMIAN RIVERA [UC]
EMIL BECKER [1]
FREYA GOLDSTEIN [1]
JUNG TAE-KOOK [UC]
KARA HELVAR [1, 2]
LEAH BURGESS [1]
LUKAS FOSTER [UC]
RUBY LAWSON [UC]
WYATT FARRELL [UC]
XAVIER BECKER [1]


# Mer 6 Mar - 14:08



now you can't break the ties that bind
@rafe hollins & @kara helvar


La naissance de Myra avait tout précipité : et soudainement, le mois de janvier était fini, et février était arrivé avec sa dose de froid. Avec Asteria, il avait fallu régler plein d'choses, parler de cette garde alternée qu'ils n'avaient eu à traiter que comme un sujet théorique pendant un moment. Et puis, il y avait eu tout le reste, toutes ces choses qu'on n'pouvait pas voir venir tant qu'on avait pas d'enfant dans sa vie – et finalement, gérer les nuits sans cesse interrompues quand on était en solo (même une semaine sur deux) ç'avait quelque-chose d'épuisant. Rafe s'était alors, logiquement, retrouvé pris dans cette mécanique des jours qui s'alignaient et se ressemblaient : la chose qu'il détestait le plus au monde mais à laquelle personne n'pouvait échapper, malheureusement. Quand il n'avait pas sa fille, il faisait des heures sup' pour se faire plus d'argent, et quand il avait Myra, il devait y aller doucement histoire de n'pas finir par s'endormir à des moments aléatoires. Lui comme son chien commençaient à tourner en rond et à peu à peu devenir dingues, à New York : mais il n'avait pas l'choix de faire mieux, Rafe. Une évidence qui pointa encore le bout de son nez, quand il n'eut plus le courage de rien, ce soir-là encore, en se laissant tomber dans son canapé. Techniquement, il devait encore caser un moment pour sortir le chien, et ce, malgré la neige et le froid capricieux, résidus de la tempête qui avait foutu en l'air bien des choses à New York. Au moins, ça faisait plus de boulot pour sa boîte – c'était le point positif. D'un autre côté, ç'avait rendu tout encore plus compliqué pendant certains jours. Myra n'avait pas particulièrement aimé le vent fort battant contre les fenêtres, elle n'avait pas bien dormi pendant tout le temps qu'avait duré la tempête et de là, toute la première semaine de garde de Rafe avait été périlleuse, pour ainsi dire. Au moins, Terry et lui avaient réussi à trouver un certain rythme et même s'ils ne râlaient pas constamment sur ça, ils pouvaient se comprendre dans leur fatigue générale.

Presque plus de points communs que ce qu'ils avaient partagé jusque-là. C'était toujours compliqué entre eux et ce, malgré l'ardeur avec laquelle ils essayaient de s'occuper de Myra, et d'alimenter l'idée de 'famille' entre eux trois. Quelle idée débile, il s'disait, parfois- conscient que d'toute manière, c'était surtout une préférence de la blonde, plutôt qu'un souhait à lui. A quoi bon ? Ils n'étaient pas une famille, Drake et Hollins ça ne faisait pas bon ménage, à part pour ce qui était des miracles de la nature, puisque Myra, elle, était parfaite. Le reste, l'histoire avait prouvé que ça n'amenait que du mauvais, des déceptions, des cœurs brisés, deux personnes qui étaient probablement mieux l'une sans l'autre. Il y pensait trop souvent à ça, Rafe- à cette mascarade qu'ils vivaient pour Myra : parfois, il s'demandait si ce n'serait pas pire pour leur fille, ce genre de situation ambiguë dans laquelle ils vivaient. Ils n'étaient pas en couple, ils étaient juste des parents qui avaient un bébé en commun, qui participaient trop souvent aux classes pour bébé ensemble, et qui s'agglutinaient l'un à l'autre aux rendez-vous chez le pédiatre, pour s'assurer que tout allait bien avec leur fille. Pour ce qui était du reste, c'était plus chaotique. Trop chaotique, peut-être. Et Rafe, il n'pouvait pas dire grand-chose sur ça, puisqu'il était bien l'premier à merder à ce niveau. Bordel. Il était encore en train de chercher la motivation de s'lever, de trouver dans son frigo ou ses placards un truc à s'mettre sous la dent, quand on frappa à la porte. Au moins comme ça, il se forçat à se lever, plutôt qu'à s'laisser plonger dans un état de fatigue de plus en plus profond qui le ferait sûrement roupiller sur le canapé toute la nuit. Tant bien que mal, il se traîna jusqu'à sa porte- il n'attendait personne, alors peu importait qui se tenait sur le pas de sa porte, allait devoir excuser son air quelque peu nonchalant : sa barbe de plusieurs jours, ses lunettes posées sur ses yeux fatigués, ou ses cheveux en bataille. Pourtant, ce fut un sourire qui éclaira son visage, tout d'suite, dès qu'il vit Kara juste là : ça pour une surprise. C'en était une bonne au moins, « Hey. » si c'était leur truc, à Kara et lui, de s'laisser porter par l'improvisation plutôt que par un mode de vie planifié de A à Z, la visite n'en restait pas moins inattendue. D'habitude, ils se contactaient au moins un peu avant, hein ? Il en plissa les yeux, Rafe, pinçant les lèvres en se souvenant soudainement que- « Ah merde, j'me disais bien que j'avais oublié des trucs... » marmonna-t-il en guise d'excuse, avant de s'écarter du pas de la porte pour laisser l'occasion à la jeune femme d'entrer. Elle n'était sûrement pas là pour lui faire une scène, hein, elle la sauvage qui aimait vivre au jour le jour et n'pas avoir beaucoup d'attache, mais ça n'empêchait que maintenant, il s'en voulait. Il savait que Kara avait essayé de le contacter ces derniers jours, et qu'il l'avait zappée comme il avait zappé beaucoup d'monde. Mais Kara en particulier, ça faisait mal ; lui qui avait toujours été là pour elle – quand il avait pu – il s'était retranché sur sa famille ces derniers jours, que ce soit celle qu'il formait avec Asteria et Myra, ou celle qui l'unissait à Rebekah, la seule qui faisait sens de toute cette situation compliquée. Mais d'une certaine façon, Kara faisait aussi partie d'sa famille. « Désolé. Ces derniers jours ont été particulièrement compliqués. Si ça peut t'consoler, j'ai probablement oublié plein de gens. » avec un vague ricanement en guise d'excuse, alors qu'il laissait Kara faire comme chez elle, et se débarrasser de sa veste et de ses vêtements d'hiver, maintenant qu'elle était au chaud. « Ça va au moins ? » il semblait qu'elle n'avait pas perdu une jambe ou qu'elle ne s'était pas récemment retrouvée à l'hôpital après un accident – à la voir sans aucune égratignure et parfaitement normale sous ses yeux. L'évidence était pourtant que quand Kara ressentait le besoin de le joindre, d'une façon ou d'une autre, c'était forcément pour quelque-chose. Et que cette fois-là, il avait manqué à l'appel.

Spoiler:
 



                                                           
angel sent from up above, you know you make my world light up. when i was down, when i was hurt, you came to lift me up. life is a drink and love's a drug
- i'll cross the sky for your l o v e.

http://newyorkandchill.forumactif.com/t832-kara-mamma-miahttp://newyorkandchill.forumactif.com/t1100-votes-de-karahttp://newyorkandchill.forumactif.com/t904-carte-de-fidelite-de-kara-helvar
Kara Helvar
a cup of green tea is the answer to most problems
a cup of green tea is the answer to most problems
Date d'emménagement : 03/08/2018
Messages : 731
Factures payées : 469
Avatar : Zoey Deutch
Crédits : tearsflight (ava) beylin (signature)
Autres comptes : Daisy Moran
Pseudo / prénom : Eloïse
NYAC :
You see what I want you to see

It's been a long time (rafe) Tumblr_n68l6dCT8d1sq9grro2_250
Age : 25 ans
Date de naissance : un 31 décembre
Nationalité / origines : Américaine apparemment
Pays d'origine : It's been a long time (rafe) Flag-for-united-states_1f1fa-1f1f8
A NY depuis : toujours
Métier / études : serveuse dans une pizzeria et pickpocket à ses heures perdues
Logement : en coloc avec Warner
Orientation sexuelle : hétérosexuelle
Statut civil : sans attache
Champ libre : It's been a long time (rafe) 1546025266-2byi6zei-o


# Sam 16 Mar - 19:54

Kara était arrivée à l’improviste chez Rafe, elle n’avait pas l’habitude de le faire mais n’ayant aucune nouvelle et s’inquiétant un peu pour lui elle décida qu’elle allait faire une exception en espérant ne pas trop le déranger bien sur. Elle attendit un instant qu’il vienne lui ouvrir la porte, quand il le fit elle pu voir qu’il avait l’air fatigué, même si le sourire qui éclaira son visage quand il l’a reconnu convainquit la jeune femme qu’il ne lui en voulait pas trop de l’avoir dérangé. Mais ce sourire laissa vite la place à une expression plus sombre quand il se rappela qu’il avait oublié de lui répondre à ses messages, expression très vite suivie par des excuses “T’inquiète pas c’est pas grave, t’avais d’autres choses à gérer” lui dit-elle avec un sourire rassurant, elle avait cru comprendre la dernière fois qu’elle l’avait vu que sa vie était un peu compliquée depuis quelques temps. Elle comprenait qu’il ait d’autre chose à gérer qui soient plus importante qu’elle. Il lui fit signe d’entrer et c’est ce qu’elle fit. Mais Rafe continua de s’excuser quand même, alors qu’elle lui avait dit qu’elle ne lui en voulait “Pas besoin de me consoler, raconte moi plutôt ce qui se passe” lui dit-elle alors en lui tendant son manteau qu’elle venait de retirer. Elle sentait qu’il devait y avoir une raison pour laquelle il ne l’avait pas contacté plus tôt et cette raison devait avoir un lien avec la fatigue visible sur son visage. “Oui ça va je voulais te voir parce que j’avais plein de choses à te raconter” lui dit-elle alors quand il lui demanda de ses nouvelles. Le tempête l’avait un peu secouée parce qu’elle s’était retrouvée dans le supermarché qui s’était effondré mais elle s’en était bien sorti, avec seulement une entorse qui déjà ne la faisait plus boiter. Elle était juste douloureuse par moment.


Use your smile
to change the world
don't let the world change your smile
En ligne
http://newyorkandchill.forumactif.com/t217-rafe-be-your-own-anchhttp://newyorkandchill.forumactif.com/t3765-votes-de-rafe-oscar-lisa#90476http://newyorkandchill.forumactif.com/t244-carte-de-fidelite-de-rafe-hollins
Rafe Hollins
expresso on the go, it's already time to go
expresso on the go, it's already time to go
Date d'emménagement : 25/07/2018
Messages : 8271
Factures payées : 420
Avatar : bob morley.
Crédits : @sweet poison (avatar), tumblr (gifs), coldplay (lyrics).
Autres comptes : lisa jennings (mrs padalecki), oscar parrish (the flash).
Pseudo / prénom : MARY-W./marie.
NYAC : It's been a long time (rafe) BdLVFASk_o
Age : trente-trois ans.
Date de naissance : le 28 août.
Nationalité / origines : il est américain, ses papiers sont en règle, pas besoin d's'inquiéter. quant à ses origines, elles sont inconnues du côté d'son père et sa mère biologique, elle est brésilienne.
Pays d'origine : It's been a long time (rafe) Flag-for-brazil_1f1e7-1f1f7
A NY depuis : il y est né, ici c'est chez lui, n'en déplaise à ceux qui ne l'voudraient pas.
Métier / études : il est employé dans une entreprise de bâtiment; maçonnerie, peinture, électricité, plomberie, il touche à tout.
Logement : #556 rodney street, south williamsburg (nyc) avec pour seul coloc son chien. un chien loup qui, comme lui, préfère l'évasion à new york.
Orientation sexuelle : hétérosexuel, il n's'est jamais posé la question plus loin qu'son attirance pour les femmes.
Statut civil : célibataire, dans l'genre à pas s'engager. l'amour, c'est chiant, ça fait mal au coeur et on a du mal à tourner la page.
Champ libre :
It's been a long time (rafe) Tumblr_inline_po0imx5pqV1rlxi6w_540 It's been a long time (rafe) Tumblr_inline_po0immGhmy1rlxi6w_540

sujets en cours

(1) W/LEAH + (2) W/CASSIE + (3) W/EMIL + (4) W/ASTERIA + (5) W/KARA + (6) W/ASTERIA + (7) W/ASTERIA (uc)... [■■■■■■] 0/6 rp libre

☆☆☆
relations

AMALIYA MONTGOMERY [UC]
ASTERIA DRAKE [1, 2, 3, 4, 5, 6, 7]
CALYPSO KOSTAS [UC]
CASSIE RHODES [1, 2]
DAMIAN RIVERA [UC]
EMIL BECKER [1]
FREYA GOLDSTEIN [1]
JUNG TAE-KOOK [UC]
KARA HELVAR [1, 2]
LEAH BURGESS [1]
LUKAS FOSTER [UC]
RUBY LAWSON [UC]
WYATT FARRELL [UC]
XAVIER BECKER [1]


# Sam 20 Avr - 3:19



now you can't break the ties that bind
@rafe hollins & @kara helvar


Les amis collants à l'excès, c'n'était pas quelque-chose que Rafe appréciait tout particulièrement. Il était plutôt du genre à la sauvage, instable mais fiable tout à la fois. Kara et lui à ce niveau-là, se comprenaient parfaitement : y'avait pas de prise de tête sur quelques sms laissés sans réponse, de leur côté. Au bout d'un moment, ils trouvaient toujours le temps de s'parler, de se voir, et de faire comme si l'inquiétude n'avait pas motivé certaines de leurs actions. C'était comme ça qu'on grandissait, quand on était un gosse du système, délaissé la plupart du temps, par tous les adultes qu'on croisait. On en devenait quelqu'un qui n'aimait pas rendre des comptes, et qui n'pensait même pas à le faire. Le brun, c'était comme ça qu'il voyait la vie en tout cas- et plus que jamais maintenant qu'il était devenu père, il s'questionnait à savoir si c'était la bonne chose à faire ou non. Est-c'que cette vision du monde finirait par déteindre sur Myra, hein ? Est-c'qu'elle deviendrait un peu comme lui ? Est-c'qu'il deviendrait un peu comme ces faux parents qu'il avait eus des années durant, et qui n'en avaient rien eu à faire de lui ? C'n'était certainement pas le rôle qu'il voulait endosser : tant et si bien qu'il en était devenu obsessionnel déjà, à compter les jours avant de revoir sa fille, à quand la garde serait alternée et que son bébé viendrait chez lui. Se séparer de Myra, quand bien même elle n'était qu'un nourrisson qui ne distinguait qu'à peine le monde autour d'elle et qu'il était on n'peut plus juste qu'Asteria en ait la garde aussi, c'était difficile, sans l'ombre d'un doute. Quand il n'passait pas de grosses nuits blanches à cause de son bébé qui n'avait pas encore pris le rythme normal, c'était parce qu'il surveillait trop souvent son téléphone, veillait pendant trop longtemps, à craindre que Terry ne le contacte au milieu de la nuit pour un tout petit rien, ou un gros problème. Comment savoir dans quelles situations ils allaient se retrouver, maintenant, avec leur fille bel et bien réelle ? Elle n'était plus juste une idée encore lovée dans le ventre de la blonde- elle était leur responsabilité désormais, à cent pour cent, et c'était terrifiant. Quand elle était là, et quand elle n'était pas là tout autant : comme quoi, être parent, c'était pour toujours, tous les jours d'la semaine, à toutes les heures d'la journée. Il le savait, maintenant- et peut-être bien qu'avoir cet instinct là, le rendait déjà meilleur que ses propres géniteurs.

Tant de doutes qu'il n'savait pas mettre en voix, et desquels il n'savait pas avec qui il pourrait en parler : ses amis autour de lui n'étaient pas des parents- et dans les cas d'Emil ou Lukas, ils n'étaient pas les exemples les plus matures qui soient. Et d'l'autre côté, avec Asteria, la seule qui pouvait comprendre, la seule qui s'retrouvait dans la même merde que lui, ils ne faisaient que tourner autour du pot, éviter l'sujet, éviter les conversations à cœur ouvert qui n'avaient fait que les blesser jusque-là : putain, ils étaient devenus des vrais champions dans ce domaine-là. L'arrivée de Kara, alors, aussi surprenante et culpabilisante – presque – était-elle, avait quelque-chose de l'épiphanie qui, évidemment, le fit sourire malgré la fatigue. Il aurait bien pu s'affaler dans son canapé, et s'endormir en un rien de temps : mais maintenant que la brune était là, c'était une autre histoire. « On peut dire ça, ouais... » il ricana à la réplique de la jeune femme – il avait eu des choses à gérer- quand il pensait aux derniers jours, il s'disait que c'était un euphémisme, et que ça devait se voir partout sur son visage. La fatigue qu'il expérimentait en ce moment, on n'pouvait pas vraiment la comprendre sans avoir passé autant d'heures que lui à l'hôpital, partagé entre stress, excitation, envie et peur. Le tout, avec son ex, plutôt qu'avec la partenaire idéale, à avoir plein d'images parfaites dans la tête. Mais malgré l'expérience, faite de hauts et de bas, Rafe ne put s'empêcher de sourire quand vint l'instant de tout raconter- il aurait pu s'lâcher, balancer une diatribe de mots et de mots. Mais tout c'qu'il fit, c'est hausser les épaules, après avoir déposé le manteau de Kara sur un coin du canapé – elle devait le savoir, depuis le temps qu'ils se connaissaient, que Rafe n'était pas le type le plus ordonné qui soit. Il n'avait pas de porte-manteau, par exemple. « Asteria a accouché... » qu'il avoua, peu habitué à n'pas y aller par quatre chemins : cette histoire de grossesse lui avait tant tordu les entrailles, d'appréhension et même de regrets à une époque, qu'il avait souvent oscillé, prêt à fuir ses responsabilités, quand il était question d'en parler avec les autres. Mais maintenant, Myra était là, et il serait fou d'prétendre qu'elle n'avait pas complètement changé sa vie. « Il s'avère qu'avoir une fille, ça bouffe du temps, dès le début... » le voilà qui plaisait encore, à croire que, quelles que soient les apparences et même avec les cernes sous ses yeux, Rafe était de meilleure humeur qu'il n'pourrait l'exprimer – et que la dernière fois que Kara et lui s'étaient vus. A l'époque, il avait encore été déchiré par ses appréhensions. Désormais, tout était différent. « Plein d'choses à me raconter ? Du genre autour d'un café pour tenir une bonne partie de la soirée, ou plutôt 'commandons un truc à manger' ? » mine de rien, il avait faim, Rafe- il pourrait presque dire qu'il subissait lui-même les brusques changements hormonaux de l'après-grossesse – mais il n'était pas sexiste comme ça. Il avait faim parce qu'entre ses heures sup' et sa fatigue, il n'prenait que rarement le temps de manger dans la journée. Tout ce qu'il faisait, pour la plupart des heures du jour, c'était de carburer à la caféine, en espérant que son corps n'finisse pas par être immunisé. « Rien d'grave, au moins ? » s'assura-t-il alors qu'il s'était à peine éloigné vers la cuisine, prêt à servir quelque-chose à Kara, si elle en avait envie ou besoin – café, alcool, il savait recevoir à cette façon-là, le brun. La brune avait ses quatre membres, elle n'avait pas de plaie ou d'égratignure- pas de quoi imaginer le pire, alors, malgré les récents intempéries qui avaient frappé New York. Alors quoi ? Tout à coup, il semblait qu'ils avaient plein de choses à se dire- comme si la vie avançait trop vite, même pour des gens comme eux.

Spoiler:
 



                                                           
angel sent from up above, you know you make my world light up. when i was down, when i was hurt, you came to lift me up. life is a drink and love's a drug
- i'll cross the sky for your l o v e.

Contenu sponsorisé

#

 Sujets similaires
-
» Brazava ♦ Long time no see...
» It's Been A Long Time [with Faith] (RP MIS EN PAUSE)
» MEGHAN ♔ Forever is an awfully long time
» Long time ago (Aloysia&Sebastian)
» Long time no see, eh? - Hollyham

NEW YORK AND CHILL :: Williamsburg District :: south williamsburg :: housing+
Sauter vers :